Créer un site gratuitement Close

1. Définition des mots clés.

  

  • La burqa. (image ci-dessus)

Définition burka (n.f.) : Habit traditionnel des femmes musulmanes, depuis le voile qui est fixé sur la tête, par-dessus un hijab, et qui couvre la tête avec une fente permettant de voir, jusqu'à un vêtement souvent bleu qui couvre entièrement la tête et le corps, une grille au niveau des yeux permettant de voir sans être vu.

La Burka exerce une forte pression sur la tête (elle pèse environ 7kg), augmentant la fatigue de la marche. La longueur du vêtement s'arrête au niveau des pieds, non seulement pour couvrir tout le corps, mais aussi pour garantir une plus grande difficulté de se déplacer (impossibilité de courir).

 

                                     Les différents voiles islamiques (définit ci-dessous).

  • Les autres voiles.  

(Si le terme de «burqa» est généralement utilisé pour désigner le voile intégral, il existe en réalité plusieurs sortes de voiles islamiques.)

Le hijab. C’est le voile islamique classique, le plus répandu en France, où il est souvent assimilé au «foulard». Il couvre la tête et le cou, parfois même les épaules, mais laisse voir le visage de celle qui le porte. Il est souvent complété par une tunique ou un imperméable. Il s'est généralisé dans le monde musulman. Il est formé sur la racine arabe «hajaba», qui signifie cacher, dérober aux regards, mettre une distance.

Le niqab. Ce voile est généralement utilisé en France par celles qui portent le voile intégral. Composé d’un voile pour couvrir les cheveux et d’un autre pour couvrir le visage, il ne laisse apparaître que les yeux. Le niqab s'est répandu sous l'influence de l'islam wahhabite dans le monde musulman, notamment dans les pays du golfe Persique, et surtout en milieu urbain. Certaines femmes y ajoutent des lunettes de soleil et des gants, voire un masque.

Le sitar. Signifie «rideau» en arabe. Il s’agit d’un voile intégral qui ressemble beaucoup au niqab mais qui couvre entièrement le visage, y compris les yeux. Il est très fin pour permettre aux femmes de respirer et de voir.

Le tchadri. Très similaire à la burqa, il est aussi porté en Afghanistan. Il couvre moins complètement le corps de la femme que la burqa, laissant apparaître ses mains et le bas de ses jambes. Il est adapté pour que les femmes puissent sortir leurs bras pour faire le marché, par exemple.

 

Le tchador. Tissu couvrant la tête et l'ensemble du corps des femmes musulmanes chiites, en particulier en Iran. Cette pièce de vêtement peut être ouverte devant et laisse le visage découvert. 

 

Définitions:

Salafisme: Mouvements radicaux qui prône un retour à la vie du prophète et commande aux femmes de porter le voile intégral

Tabligh : délivrer(le message)

Sourates : est une unité du Coran formée d'un ensemble de versets. Le mot sourate est souvent traduit par «chapitre» par comparaison avec les chapitres de livres de la Bible, à la différence qu'ils ne sont pas dans le Coran en ordre chronologique.

Hadiths: désigne une communication orale du prophète de l'islam Mahomet, Les hadiths sont les paroles et actions attribuées au prophète et non une parole divine.

Prophète: Chez les musulmans, Le derniers des prophètes désigne Mahomet, au sens d'homme inspiré par Dieu, dans les ouvrages traitant de l'islam

Malékite : les marocains ont choisis le malékisme comme rite officiel. Il est le symbole de leur unité culturelle et de leur authenticité. École théologique, morale et juridique islamique issue de l'enseignement de Malik ibn Anas. (S'appuyant sur le Coran , elle domine au Maghreb et en Afrique noire ainsi qu'en Haute-Égypte.)

Recteur de la Grande Mosquée de Paris : http://www.mosquee-de-paris.org/index.php?option=com_content&view=article&id=18&Itemid=15  

                                                        Recteur de la Grande Mosquée de Paris

 

 

4 votes. Moyenne 3.75 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site