André Guérin

«Je trouve le chiffre avancé plutôt ridicule», a réagi mercredi soir le député PCF, maire de Vénissieux. «Le voile intégral, c'est l'iceberg recouvert d'une marée noire. Ne nous trompons pas, l'emprise des fondamentalistes, des intégristes islamistes tente de régenter la vie civile de certains territoires de notre pays», a-t-il expliqué. Le 22 juin dernier, Nicolas Sarkozy avait déclaré devant les parlementaires que le voile intégral n'était pas «le bienvenu sur le territoire de la République».  

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris Dalil Boubakeur a de son côté déclaré jeudi qu'il «n'y a pas lieu de lancer une réflexion nationale» sur le voile intégral, dans une interview jeudi accordée à Europe 1.Revenant sur les chiffres publiés par le Monde, il a estimé que «trois cent et quelque femmes voilées sur six millions de musulmans en France, ça ne traduit pas l'émergence dans notre société d'un phénomène fondamentaliste. (...) On ne s'offusque pas pour si peu de monde, donc il n'y a pas lieu de mettre en branle toute une réflexion nationale avec tout ce qu'elle comporte, pour quoi faire ?», a-t-il insisté.

Toutes ces données, précise la place Beauveau, sont une «première approche rapide qui sera suivie d'une étude plus approfondie». La mission parlementaire d'information sur le voile initiée par André Gérin vient d'ailleurs tout juste de commencer ses travaux. Elle doit rendre son rapport pour la fin janvier 2010. Elle devra notamment déterminer si une loi interdisant le voile intégral doit être mise en place.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site